Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Musée Up ‘- Expérience, culture et numérique

Contrairement aux idées reçues, entreprendre n’est pas réservé seulement aux  étudiants d’école de commerce. De nombreux dispositifs existent aujourd’hui du statut national d’étudiant-entrepreneur à des structures spécialisées comme l’Assas Lab’, incubateur de Panthéon-Assas Université pour encourager et aider les étudiants en faculté à entreprendre. Un axe est aujourd’hui mis sur les projets en lien avec le numérique notamment pour en faciliter l’accès de certains secteurs qui peinent encore à se réinventer. C’est notamment le cas de la culture.

La culture est-elle passée à l’heure du numérique ?

A une époque où le numérique occupe une place fondamentale dans notre société et notre quotidien, certains secteurs, comme la culture, peinent encore à franchir le cap. Ce frein à cette numérisation est perçu comme un retard sur son temps et n’attire pas les publics jeunes, friands des dernières prouesses technologiques et qui n’ont pas tous accès de la même façon à la culture.

L’un des derniers dispositifs numériques culturels mis en place par l’Etat pour la jeunesse est le Pass Culture : un système simple permettant aux adolescents d’accéder gratuitement à la culture. D’une valeur de 20 à 300 euros, le pass permet aux jeunes de bénéficier d’un budget culturel permettant d’allier culture et plaisir, de l’achat de mangas aux activités culturelles. Ce dispositif a déjà fait ses preuves et contribue à faciliter l’accès à la culture sous différentes formes à des jeunes qui n’y avaient pas forcément l’accès ou l’envie en la rendant plus accessible et attractive.

Toutefois, bien que des efforts soient déployés par l’Etat et les institutions notamment muséales, le contenu numérique culturel reste marginal et globalement peu attractif.

Un constat, une solution : Musée Up’

Ce manque d’attractivité et de numérisation du secteur explique en grande partie les problèmes qui le traversent depuis des années et qui ont été durement renforcés depuis l’apparition en 2020 de la crise sanitaire.

Parmi les professions du secteur culturel, les guides-conférenciers ont été particulièrement touchés. Pour rappel, les guides-conférenciers sont des médiateurs culturels professionnels,  disposant d’une carte nationale délivrée par l’Etat, qui jouent un rôle majeur dans la présentation et la mise en valeur du patrimoine français.

C’est de là qu’est née l’idée de Musée Up’, associer le principe de sauvegarde du patrimoine à celui d’aider ceux qui nous le font découvrir le mieux : les guides-conférenciers !

Musée Up’, qu’est-ce que c’est ?

D’un point de vue technique, Musée Up’, c’est la marketplace de la culture qui permet la mise en relation des guides-conférenciers avec le public tout en contribuant à la sauvegarde du patrimoine. Pour l’utilisateur, Musée Up’, c’est le site internet lui permettant de réserver en quelques clics des expériences culturelles uniques et qui lui ressemblent avec un professionnel de qualité et un but éthique : celui de sauvegarder les lieux qu’il découvrira.

Disponible sur site web et sous forme webapp, Musée Up’ cherche à centraliser l’offre culturelle tout en valorisant le patrimoine français. Tout ça, bien aidé à Station F par 42, Google for Startups, l’INPI ou encore Pépite France pour ne citer qu’eux !

Et concrètement, ça sert à quoi ?

Mais vouloir entreprendre dans la culture, après une pandémie mondiale (et qui n’est pas tout à fait terminée), n’est pas chose facile. Il a donc fallu analyser les différentes cibles et comprendre comment il était possible de les toucher de la manière la plus efficace.

Musée Up’ propose trois offres d’expériences culturelles au client de manière à ce qu’il puisse les personnaliser au mieux : les expériences collectives où il est possible de s’inscrire et de participer à une visite culturelle au sein d’un groupe de personnes que nous ne connaissons pas ; les expériences privées qui permettent de pouvoir rassembler des familles, amis, collègues et de passer un moment privilégié avec le guide tout en permettant davantage de personnalisation et enfin les expériences sur mesure qui offre au client la possibilité de créer de A à Z avec un guide-conférencier l’expérience culturelle de ses rêves. Le guide attitré à une expérience sur mesure créera alors une expérience unique au client afin qu’elle corresponde au mieux de ses attentes.

Au-delà de cette volonté d’accroître la personnalisation de l’offre, l’équipe de Musée Up’ l’a bien compris, l’idée de visite guidée et de guide n’attirent pas les jeunes et renvoient aux consommateurs à des notions presque “démodées”. En allant à la rencontre de leur cible, ils se sont aperçus qu’une grande partie des personnes interrogées assimilait les guides-conférenciers aux personnes du troisième âge et aux touristes étrangers (principalement asiatiques). Par conséquent, Musée Up’ a décidé de trouver un nouvel angle pour parler de la culture à un public plus large mais surtout plus jeune et de leur faire valoir l’attractivité de la médiation culturelle. Au-delà de la traditionnelle visite de musée que l’on peut faire, Musée Up’ propose des expériences “gamifiées” autour d’espace games, chasses aux trésor et jeux de pistes. À terme, Musée Up’ entend faire entrer le numérique directement dans le déroulement de ces expériences gamifiées avec un format hybride aussi bien physique que virtuel en incluant la réalité augmentée !

Ces activités dynamiques et ludiques attirent un public plus jeune et familial et permettront, à terme, de pérenniser l’offre culturelle en la rendant conforme aux nouveaux usages et pratiques du numérique.

Tout l’enjeu du secteur de la culture et du tourisme réside sur cette dualité : allier une démarche durable et éthique avec les nouvelles possibilités offertes par les innovations numériques.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Plus d'articles.